Qu’est-ce que le VRS? La santé de votre bébé Les infections et votre bébé Faits saillants Ressources Patients Professionnels de la santé English

 

 

Faits saillants

 

Comprendre le VRS peut sembler compliqué, mais il est important de vous rappeler que vous n’êtes pas seul. Vous trouverez ici les faits saillants sur le VRS, les mesures à prendre pour aider à protéger votre bébé et ce à quoi vous attendre s’il contracte une infection par le VRS.

 

 

Qu’aimeriez-vous savoir?

 

  • Généralités
  • Symptômes
  • Ce que vous pouvez faire
  • Consultez un médecin

Comprendre ce qu’est le VRS

 

  • Presque tous les bébés sont infectés par le VRS avant l’âge de deux ans.
  • Chez les prématurés et les bébés atteints de certaines maladies pulmonaires ou d’une cardiopathie congénitale, l’infection par le VRS peut être grave et provoquer une infection des poumons.
  • Si votre enfant contracte une légère infection par le VRS, son état s’améliorera généralement par lui-même; toutefois, le médecin de votre bébé vous recommandera peut-être de traiter ses symptômes, comme une fièvre.
  • Les infections par le VRS ont tendance à apparaître de l’automne au printemps dans les pays tempérés comme le Canada, mais la saison des infections par le VRS peut varier d’une région à l’autre. Demandez à votre médecin à quel moment commence la saison des infections par le VRS dans votre région.

Comment se manifeste l’infection par le VRS

 

  • Au début, les symptômes d’une infection par le VRS peuvent comprendre la fièvre, un écoulement nasal et d’autres symptômes semblables à ceux du rhume.
  • Si l’infection par le VRS s’aggrave et s’étend peut-être aux poumons, ses symptômes peuvent comprendre :
    • Toux plus profonde et plus fréquente
    • Difficulté à respirer, notamment respiration sifflante et respiration rapide
    • Lèvres et ongles bleutés
    • Déshydratation
    • Difficulté d’alimentation

Le médecin de votre bébé peut vous demander de consulter immédiatement un médecin si votre bébé présente l’un de ces symptômes ou si vous avez des préoccupations/inquiétudes concernant l’état de santé de votre bébé.

 

Aider à protéger votre bébé contre le VRS

 

  • Il existe de nombreuses façons de vous aider à protéger votre bébé contre les infections par le VRS. Évitez d’embrasser votre bébé si vous avez un rhume ou de la fièvre.
  • Limitez l’exposition de votre enfant aux personnes qui ont une maladie contagieuse.
  • Comme le VRS peut vivre pendant des heures sur certaines surfaces, il est important de vous assurer que les comptoirs et les surfaces dans les salles de bain sont nettoyés régulièrement avec un détergent, surtout lorsqu’un membre de la famille est enrhumé.
  • Nettoyez les jouets régulièrement et faites-le toujours après qu’un enfant enrhumé les a manipulés.
  • Un humidificateur peut aussi aider votre enfant à respirer plus facilement. Si vous utilisez cet appareil, veillez à le garder propre.

Traiter l’infection par le VRS

 

  • Il n’existe aucun moyen de traiter l’infection par le VRS, car elle est causée par un virus et ne peut donc pas être traitée à l’aide d’antibiotiques (contrairement aux infections bactériennes).
  • Si votre bébé doit être hospitalisé en raison d’une infection par le VRS, on le mettra probablement sous perfusion intraveineuse pour le réhydrater. Votre bébé pourrait aussi recevoir de l’oxygène humidifié ou, dans certains cas, avoir besoin d’un respirateur qui l’aidera à respirer.
  • Dans certains cas, le médecin de votre bébé peut demander qu’on administre un médicament à inhaler pour ouvrir les voies respiratoires des poumons et réduire la respiration sifflante.
  • Dans des cas très graves, le bébé peut aussi recevoir des médicaments antiviraux.

 

 

Le risque chez votre bébé

 

Maintenant que vous connaissez les faits saillants, apprenez-en plus sur le VRS et découvrez quels bébés sont exposés au risque de contracter l’infection.

 

 

 

Si vous pensez que votre bébé présente un risque élevé de complications graves en cas d’infection par le VRS, parlez-en à votre médecin. Demandez-lui ce que vous pouvez faire pour aider à protéger votre bébé et quelles mesures à prendre s’il présente des symptômes.

 

Informez-vous.
Posez des questions à votre médecin.